Proposition de formation ouverte à toute personne en situation d’écoute et d’accompagnement. “L’accompagnement spirituel” Quel accompagnement ? Quels accompagnateurs ?

Formation diocèse de Paris

Le samedi 7 mars de 8h45 à 17h.

Lieu : crypte de la paroisse Notre-Dame des Champs,  91 boulevard du Montparnasse, 6e.

Participation financière : 15€ (avec le repas)
Inscription obligatoire avant le 25 février.

https://www.billetweb.fr/journee-diocesaine-l-accompagnement-spirituel#.XiW-roX6lpY.email

Qu’est-ce qu’un accompagnement spirituel ? 
Intervention du Père Bernard Pitaud, pss – Sulpicien – formateur de prêtres
Il est bien difficile de définir un art. Si, comme on le dit parfois, l’accompagnement spirituel est « l’art des arts », on peut au mieux essayer de le décrire. C’est l’objectif que se propose cette intervention, à partir de l’étymologie du mot « accompagnement » et de telle ou telle référence historique.

Posture de l’accompagnateur en 12 points 
Intervention de Paul Hervé Vintrou (Saint Gervais) – accompagnateur spirituel, missionné par les Fraternités monastiques de Jérusalem et auteur du livre Manuel de l’accompagnant spirituel(Salvator).
Quelles sont les qualités clés et les postures nécessaires à cette activité d’accompagnement spirituel en cohérence avec les pratiques indispensables de toute relation d’accompagnement et avec les principes éthiques chrétiens ?

Différentiation entre accompagnement spirituel et psychologique 
Intervention de Pascal Parinet, Psychanalyste et psychothérapeute Gestald – Formateur en relation d’aide. 
Les accompagnements psychologiques et spirituels reposent sur des paradigmes différents. Dans l’accompagnement, il est important de savoir dans quel registre on se situe et de ne pas les confondre. Dans cette conférence nous verrons quels sont les repères qui peuvent aider au discernement, en fonction de ce que présente la personne.

Les abus de conscience : liberté / emprise 
Intervention de Jean-Guilhem Xerri, Psychanalyste et essayiste, auteur de Prenez soin de votre âme et Revivez de l’intérieur.
Dans l’accompagnement spirituel, il y a une relation asymétrique. Ce n’est pas l’asymétrie qui pose problème mais la transgression. Il s’agit d’en identifier les risques pour les prévenir

Supervision et supervisé 
Intervention de Micheline Claudon et Caroline Dry, psychologues cliniciennes.
Spirituelle ou psychologique, la supervision est un garant du cadre et de la qualité de l’accompagnement. Nous essaierons d’en proposer une définition, les conditions de sa pratique et les raisons de sa nécessité.

La mission ecclésiale de l’accompagnement
Intervention de Monseigneur Benoist de Sinety, Vicaire Général.

Session de formation "accompagnement spirituel" Mars 2020

Argumentaire pour la journée de réflexion sur l’écoute et l’accompagnement

La mission est immense

Dans un monde à l’individualisme croissant, au cœur de la solitude des villes, le service de l’écoute du frère se révèle d’une importance vitale.

Combien de personnes souhaitant être écoutés ont du mal à trouver une oreille attentive, et combien de prêtres, religieux, religieuses se sentent démunis devant le nombre et la diversité des sollicitations.

Notre pastorale a du mal, parfois, à accompagner les personnes en temps de crise, de deuil, de divorce, d’un moment pour poser un choix, d’être écouté pour se libérer d’addictions, de vivre avec des blessures. 

Vous aurez compris que la mission est immense, subtile et que l’on ne peut s’engager sur ce chemin, qu’avec humilité. C’est un appel  à tous  les baptisés pour qu’il s’engagent comme des ouvriers généreux, patients, contemplatifs et répondent ainsi aux besoins de nos contemporains, de nos frères, au nom du Christ, en Eglise.

Attention danger

Mais si nous voudrions que chacun sache qu’un frère peut l’écouter dans un moment d’épreuves, de prise de décision, d’un approfondissement spirituel, nous avons à être vigilant sur la façon dont nous accueillons cette demande.

L’accompagnateur n’est pas un tuteur qui éviterait à l’accompagné la responsabilité de ses choix, qui devront toujours se décider dans la liberté.

L’accompagnement est avant tout un exercice de discernement, pour aider la croissance et la maturation de l’accompagné.

L’actualité de l’église illustre tristement que ce service du frère peut être perverti par l’abus d’autorité, par des paroles inadéquates, par des gestes inappropriés,   etc.

Ce charisme comme tout service ecclésial nécessite d’en avoir le goût et le don mais aussi de le vérifier en église pour être envoyé. La formation c’est déjà se mettre soi-même à l’école du Christ et avoir la prudence de se mettre dans les pas d’une tradition spirituelle éprouvée, source de sagesse.

Le sérieux de cette écoute nous engage dans un souci de se convertir soi-même et de s’ajuster par l’exercice de la supervision. Supervision que nous aimerions promouvoir auprès de tous ceux qui font déjà cette expérience d’accompagnement et d’écoute.

Répondre à une mission d’écoute

Nous pouvons déjà être fier et dans l’admiration de voir tous ces lieux d’écoute, les monastères, les lieux de retraite spirituelle, les lieux d’accueil paroissiaux, les aumôneries. Les visites auprès des malades, des prisonniers, des blessés de la vie, les écoutes téléphoniques que sais-je encore!

En voulant proposer pour le diocèse de Paris une journée de réflexion à propos de l’écoute et l’accompagnement spirituel nous voudrions donner une visibilité à ce ministère.

Cette journée se voudrait une promotion de l’écoute pour avancer ensemble à la suite du Christ, entendre son appel à servir nos frères et sœurs sur le chemin de la Foi, chemin de libération source de paix et de joie.

Père Benoît Bourgoin